Les prisons sénégalaises se mettent au commerce en ligne

yeswesell

yeswesellLe site web « Yes WeSell » a été créé pour permettre aux prisonniers de vendre ce qu’ils fabriquent, notamment des objets d’art, les mobiliers de maison ou encore des produits artisanaux.
La plateforme « Yes WeSell » signifie « nous vendons ». Elle a été lancée ce 1er janvier 2016. Son fondateur, Moctar Cissé, affirme que c’est le premier site de e-commerce destiné à la « vente exclusive de produits faits par les détenus ». Le site propose actuellement des œuvres de peinture vendues entre 35 000 et 80 000 FCFA, avec des réductions sur plusieurs articles.

L’idée de la plateforme « Yes WeSell » a été mûrie pendant 12 mois avec des associations locales. C’est aussi le fruit des échanges avec l’administration pénitentiaire du Sénégal et des détenus. L’objectif étant de trouver une solution aux problèmes économiques des prisonniers.
Moctar Cissé connaît bien l’univers carcéral, lui qui est le fils d’un garde pénitentiaire. Il a décidé d’utiliser ses compétences informatiques pour proposer un service innovant. Il n’en est pas à sa première initiative. Il est l’auteur de l’application « Jottaliko » qui a été finaliste du Sommet mondial de l’entreprenariat à Nairobi au Kenya en 2015. Le projet est également arrivé en finale au concours de l’Institut international d’ingénierie de l’eau et de l’environnement (2ie) basé au Burkina Faso. Il a reçu le prix « Coup de cœur du jury ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*