Licence 4G, la Sonatel donne les raisons de son refus de dépôt de candidature

sonatel siege

sonatel siegeDans un communiqué qui nous est parvenu ce mardi 19 janvier 2016, la Sonatel est revenue sur les raisons de son refus de dépôt de candidature pour l’attribution de licences et de fréquences autorisant l’utilisation des technologies mobiles 4ième Génération en vue de l’exploitation de réseaux publics de télécommunications 4G au Sénégal.

Selon ce communiqué « La Sonatel a décidé de ne pas déposer d’offres compte tenu des conditions qui ne permettent pas de créer de la valeur pour l’entreprise et l’ensemble des parties prenantes au vu du benchmark effectué. » Pour étayer ses propos la Sonatel est revenue sur quelque exemples d’attributions de marchés en Afrique. Au Maroc, par exemple, « 2 des 3 opérateurs ont payé l’équivalent de 30 milliards FCFA alors que ce pays est 2,5 fois plus peuplé que le Sénégal et 3,5 fois plus riche. Sous ce rapport, le prix total des licences 4G au Sénégal serait évalué autour de 14,5 milliards FCFA.

De même, en Guinée Bissau, le groupe Sonatel, par le biais de sa filiale Orange Bissau, a pu acquérir les licences 3G et 4G pour un montant de 2 milliards de francs CFA au mois de décembre dernier. »

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*