Facebook alerte sur les risques sur le bouton « je n’aime pas »

par | Août 18, 2010 | High-tech et gadget | 0 commentaires

logo-facebookLe réseau social a publié sur sa page consacrée à la sécurité du site un message d’alerte invitant ses membres à ne pas utiliser un bouton « je n’aime pas » (ou « dislike » en anglais), qui est en fait un faux bouton.

Ce dernier est présenté comme l’opposé du bouton « j’aime », qui permet aux utilisateurs de Facebook de signifier qu’ils apprécient un contenu en particulier (une photo, un lien, un statut, etc.). L’éditeur de sécurité Sophos avait dès lundi averti les internautes sur la diffusion de ce faux bouton. Selon cette société, quand un internaute clique sur lien visant à installer le bouton « je n’aime pas », les pirates derrière cette escroquerie peuvent accéder à ses données personnelles via un formulaire à remplir (e-mail, numéro de téléphone, etc.).

« Faites attention au faux bouton Facebook « je n’aime pas ». Comme toujours, nous vous recommandons de ne pas cliquer sur des liens suspicieux sur Facebook. Nous travaillons dur pour les empêcher de se répandre », a expliqué le réseau social. Pourtant de nombreux réclament l’installation de cette fonctionnalité.

Articles Similaires

Une nouvelle application russe d’aide à l’organisation des funérailles.

Une nouvelle application russe d’aide à l’organisation des funérailles.

umerUne nouvelle application dénommée  »Umer’ sera lancé en mars 2017 par des développeurs russes pour aider les gens à organiser des funérailles. Selon les développeurs, l’application est conçue pour faciliter l’organisation des funérailles pour les familles déchirées et qui ne connaissent pas les différents processus d’organisation d’une funérailles. Les utilisateurs pourront ainsi saisir le nom du défunt, sa date de décès, sa religion et son adresse, avant de recevoir les options et les prix pour différents cimetières et directeurs de pompes funèbres. Le client est alors mis en contact avec un opérateur, qui organise les détails.

Sanction de l’ARTP pour violation des dispositions N° 2014-770, La Sonatel soutien avoir déjà a procédé à  la mise en conformité progressive de l’ensemble des points soulevés par l’Autorité de Régulation.

Sanction de l’ARTP pour violation des dispositions N° 2014-770, La Sonatel soutien avoir déjà a procédé à la mise en conformité progressive de l’ensemble des points soulevés par l’Autorité de Régulation.

sonatel siegeL’ARTP a notifié à Sonatel ce mardi 13 Juillet 2016, la décision N° 2016-002 signée en date du 19 mai 2016 portant sanction de Sonatel pour violation des dispositions du décret N° 2014-770 du 14 juin 2014, précisant certaines obligations quant au droit à l’information des consommateurs.
La sanction porte sur une amende d’une valeur de 13 959 000 000 de FCFA et correspondrait à 3% du chiffre d’affaires 2015 de l’entreprise.

Ericsson et AT & T propose un  WIFI hotspot  dans les voitures

Ericsson et AT & T propose un WIFI hotspot dans les voitures

att wi fi hot spotEricsson avec l’appui d’AT & T continue les essais pour trouver une nouvelle solution d’installer Wi-Fi puissant dans les voitures
Cette Solution fournit aux constructeurs automobiles la possibilité d’utiliser le puissant réseau mobile AT &T et donne ainsi à leurs clients la possibilité d’accéder a un Wi-Fi hotspot dans la voiture.
Le Wi-Fi hotspot classé comme le numéro un est une option que les clients américains sont prêts à acheter pour leur voiture

Dakarweb.net