Publication officielle de « Lenny » , la version 5.0 de Debian GNU/Linux

par | Fév 17, 2009 | High-tech et gadget | 0 commentaires

debian linux 5.0Après 22 mois de développement constant, Le projet Debian est enfin heureux d’annoncer la publication officielle de la version 5.0 de Debian GNU/Linux, surnommée « Lenny ».

Debian GNU/Linux est un système d’exploitation libre qui prend en charge au total douze architectures de processeurs et contient les environnements de bureau KDE, GNOME, Xfce et LXDE. C’est un système compatible avec la version 2.3 du FHS (« Filesystem Hierarchy Standard », ou standard sur l’organisation des systèmes de fichiers) et les logiciels développés pour la version 3.2 de la LSB (« Linux Standard Base », ou base standard de Linux).

Debian GNU/Linux est développé par plus d’un millier de volontaires dans le monde entier, qui collaborent via Internet. Le dévouement de Debian au logiciel libre, sa nature non lucrative et son modèle de développement ouvert le rendent unique parmi les distributions GNU/Linux.

L’implication basée sur le volontariat, l’engagement dans le contrat Social de Debian ainsi que son attachement à fournir le meilleur système d’exploitation constituent les points forts du projet Debian. Debian 5.0 représente une autre étape importante dans cette direction.

Debian GNU/Linux fonctionne sur de nombreux ordinateurs, depuis les assistants personnels (« palmtops ») jusqu’aux superordinateurs y compris quasiment tous les systèmes intermédiaires. Au total, douze architectures sont prises en charge : Sun SPARC (sparc), HP Alpha (alpha), Motorola/IBM PowerPC (powerpc), Intel IA-32 (i386) et IA-64 (ia64), HP PA-RISC (hppa), MIPS (mips, mipsel), ARM (arm, armel), IBM S/390 (s390) et AMD64 et Intel EM64T (amd64).

Debian GNU/Linux 5.0 « Lenny » gère également la plateforme Orion de Marvell qui est utilisée dans de nombreux équipements de stockage, parmi lesquels on trouve la série QNAP Turbo Station, HP Media Vault mv2120, et Buffalo Kurobox Pro. De plus, « Lenny » gère maintenant plusieurs ordinateurs ultra-portables comme le Eee PC d’Asus. Debian GNU/Linux 5.0 « Lenny » inclut aussi les outils de construction pour Emdebian, qui permet de construire et les paquets source de Debian sur une autre architecture et de les réduire afin qu’ils conviennent aux systèmes embarqués ARM.

Debian GNU/Linux 5.0 « Lenny » comporte le nouveau portage ARM EABI, « Armel » qui utilise plus efficacement les processeurs ARM actuels. L’ancien portage d’ARM (arm) est maintenant déconseillé.

Cette version contient de nombreux logiciels mis à jour, comme l’environnement de bureau K Desktop Environment 3.5.10 (KDE), une version mise à jour de l’environnement de bureau GNOME 2.22.2, l’environnement de bureau Xfce 4.4.2, LXDE 0.3.2.1, le bureau GNUstep 7.3, X.Org 7.3, OpenOffice.org 2.4.1, GIMP 2.4.7, Iceweasel 3.0.6 (une version démarquée de Mozilla Firefox), Icedove 2.0.0.19 (une version démarquée de Mozilla Thunderbird), PostgreSQL 8.3.6, MySQL 5.0.51a, la collection de compilateurs GNU gcc 4.3.2, le noyau Linux version 2.6.26, Apache 2.2.9, Samba 3.2.5, Python 2.5.2 et 2.4.6, Perl 5.10.0, PHP 5.2.6, Asterisk 1.4.21.2, Emacs 22, Inkscape 0.46, Nagios 3.06, l’hyperviseur Xen 3.2.1, OpenJDK 6b11 et plus de 23 000 autres paquets prêts à l’emploi (construits à partir de plus de 12 000 paquets sources).

Avec l’intégration de X.Org 7.3 dans cette version, le serveur X se configure automatiquement avec la plupart des matériels. Les paquets introduits récemment permettent la prise en charge complète des systèmes de fichiers NTFS ou l’utilisation transparente de la plupart des touches multimedia. La gestion des fichiers au format Flash® d’Adobe® est disponible via le logiciel swfdec. Des améliorations d’ensemble destinées aux ordinateurs portables ont été introduites, comme l’ajustement natif de la fréquence du processeur. Pour les loisirs, plusieurs nouveaux jeux ont été ajoutés, parmi lesquels des jeux de puzzle et des jeux de tir à la première personne. L’introduction de « goplay », un navigateur graphique pour les jeux offrant des filtres de recherche, des captures d’écran et des descriptions des jeux inclus dans Debian, constitue également un changement remarquable.

L’inclusion dans Debian GNU/Linux 5.0 d’une version libre de la technologie Java de Sun, OpenJDK, du compilateur GNU Java, de l’interpréteur binaire GNU Java et de Classpath, rend possible le portage d’applications basées sur Java dans le dépôt « main » de Debian.

Parmi les améliorations concernant la sécurité du système, il faut noter les mises à jour de sécurité effectuées par le processus d’installation juste avant le premier redémarrage du système, la réduction du nombres de programmes utilisant les privilèges du superutilisateur (« setuid root ») et un nombre plus faible de ports ouverts avec une installation standard, et enfin la construction de plusieurs paquets critiques avec les options de renforcement de la sécurité de GCC. De nombreuses applications ont également été améliorées : PHP par exemple est maintenant construit avec le correctif de durcissement (« hardening ») Suhosin.

Pour les utilisateurs non anglophones, les gestionnaires de paquets proposent maintenant la traduction des descriptions de paquets. Quand elle est disponible, ils afficheront automatiquement la description dans la langue de l’utilisateur.

Debian GNU/Linux peut être installée à partir de nombreux supports comme les DVD, les CD, les clés USB et les disquettes, ou bien à partir du réseau. GNOME est l’environnement de bureau par défaut, entièrement contenu sur le premier CD. Les autres environnements de bureau – KDE, Xfce ou LXDE – peuvent être installés à partir de deux nouvelles images de CD. À nouveau, des CD et DVD multi-architectures, qui permettent l’installation de plusieurs architectures à partir d’un seul disque sont disponibles avec Debian GNU/Linux 5.0, de même que des disques Blu-ray contenant l’ensemble des paquets d’une architecture sur un seul support d’installation.

En plus des supports d’installation habituels, Debian GNU/Linux peut maintenant être également utilisée directement sans installation préalable sur le disque dur. Ces images spéciales, aussi connues sous le nom d’images autonomes (« live »), sont disponibles sur CD, clés USB et différentes formes d’installations réseau. Elles ne sont disponibles pour l’instant que pour les architectures amd64 et i386.

Le processus d’installation pour Debian GNU/Linux 5.0 a été considérablement amélioré. Entre autres, on peut mentionner l’utilisation de supports amovibles pour charger des microprogrammes (« firmware ») requis par certains équipements, la gestion des installations avec un afficheur Braille et le retour de la possibilité d’installation avec plusieurs CD ou DVD. Le processus de démarrage de l’installateur a également été l’objet de beaucoup d’attentions : un menu graphique peut être utilisé pour choisir les environnements de bureau, les interfaces, et choisir le mode expert ou le mode de secours. Pour l’instant, le système d’installation pour Debian GNU/Linux a été traduit dans 63 langues.

Debian GNU/Linux peut être téléchargée dès à présent via bittorrent (le moyen recommandé), jigdo ou HTTP ; consultez la page Debian GNU/Linux sur CD pour plus d’informations. Elle sera également bientôt disponible sur DVD, CD-ROM et disques Blu-ray chez de nombreux distributeurs.

Les mises à niveau vers Debian GNU/Linux 5.0 à partir de la publication précédente, Debian GNU/Linux 4.0 (nom de code « Etch ») sont automatiquement gérées par l’outil de gestion de paquets « aptitude » pour la plupart des configurations, et, jusqu’à un certain degré, par l’outil de gestion de paquets « apt-get ». Comme toujours, les systèmes Debian GNU/Linux peuvent être mis à niveau simplement, en production, presque sans interruption de service, mais il est fortement recommandé de lire les notes de publication pour les problèmes qui peuvent survenir et les instructions détaillées concernant l’installation ou la mise à niveau. Celles-ci seront améliorées plus tard et traduites dans de nouvelles langues au cours des semaines suivant la publication.

Articles Similaires

Une nouvelle application russe d’aide à l’organisation des funérailles.

Une nouvelle application russe d’aide à l’organisation des funérailles.

umerUne nouvelle application dénommée  »Umer’ sera lancé en mars 2017 par des développeurs russes pour aider les gens à organiser des funérailles. Selon les développeurs, l’application est conçue pour faciliter l’organisation des funérailles pour les familles déchirées et qui ne connaissent pas les différents processus d’organisation d’une funérailles. Les utilisateurs pourront ainsi saisir le nom du défunt, sa date de décès, sa religion et son adresse, avant de recevoir les options et les prix pour différents cimetières et directeurs de pompes funèbres. Le client est alors mis en contact avec un opérateur, qui organise les détails.

Sanction de l’ARTP pour violation des dispositions N° 2014-770, La Sonatel soutien avoir déjà a procédé à  la mise en conformité progressive de l’ensemble des points soulevés par l’Autorité de Régulation.

Sanction de l’ARTP pour violation des dispositions N° 2014-770, La Sonatel soutien avoir déjà a procédé à la mise en conformité progressive de l’ensemble des points soulevés par l’Autorité de Régulation.

sonatel siegeL’ARTP a notifié à Sonatel ce mardi 13 Juillet 2016, la décision N° 2016-002 signée en date du 19 mai 2016 portant sanction de Sonatel pour violation des dispositions du décret N° 2014-770 du 14 juin 2014, précisant certaines obligations quant au droit à l’information des consommateurs.
La sanction porte sur une amende d’une valeur de 13 959 000 000 de FCFA et correspondrait à 3% du chiffre d’affaires 2015 de l’entreprise.

Ericsson et AT & T propose un  WIFI hotspot  dans les voitures

Ericsson et AT & T propose un WIFI hotspot dans les voitures

att wi fi hot spotEricsson avec l’appui d’AT & T continue les essais pour trouver une nouvelle solution d’installer Wi-Fi puissant dans les voitures
Cette Solution fournit aux constructeurs automobiles la possibilité d’utiliser le puissant réseau mobile AT &T et donne ainsi à leurs clients la possibilité d’accéder a un Wi-Fi hotspot dans la voiture.
Le Wi-Fi hotspot classé comme le numéro un est une option que les clients américains sont prêts à acheter pour leur voiture

Dakarweb.net