telephoneUn numéro de téléphone est une suite de chiffres ou parfois de lettres, qui identifie un téléphone au sein d’un réseau téléphonique. Un appelant, pour joindre un correspondant, doit justement composer un numéro de téléphone qui représente l’identifiant unique de l’appelé. Les besoins de gérer des numéros de téléphones sont nombreux et vastes. Les principaux sont les besoins internationaux, opérateurs et entreprises. Afin d’obtenir une cohérence globale et rigoureuse, il a été défini un ensemble de plan de numérotation qui vise justement à réguler les syntaxes et le routage des appels. Nous obtenons ainsi plusieurs plans de numérotations dont en voici les principaux qui seront détaillés plus précisément lors de cette documentation:

  • Un plan de numérotation international visant à réguler les interconnexions inter pays.
  • Des plans de numérotation nationaux qui permettent de définir les opérateurs et les services.
  • Des plans de numérotation privés qui permettent aux entreprises de définir des numéros courts et une cohérence dans le routage inter site.

1 – Le plan de numérotation international

Les plans de numérotation internationaux sont propres à chaque pays. Pour appeler en dehors de son pays, il est nécessaire d’ajouter une séquence indiquant que l’on souhaite appeler à l’international en remplacement du « 0 ». Ce code de séquence est généralement indiqué par un plus « + » suivi du code du pays destinataire. Ainsi, par exemple, un Italien qui désire appeler un GSM Français devra composer le +33 6 xx xx xx xx au lieu de 06 xx xx xx xx.

Cette liste officielle est tenue à jour par l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) qui est située à Genève et regroupe l’ensemble des demandes des pays étrangers pour l’obtention de ressources en numérotations. Ce plan de numérotation est couramment appelé RECOMMANDATION UIT-T E.164.

2 – Le plan de numérotation national

Le plan national de numérotation est la ressource constituée par l’ensemble structuré des numéros permettant notamment d’identifier les points de terminaison fixes ou mobiles des réseaux et services téléphoniques, d’acheminer les appels et d’accéder à des ressources internes aux réseaux.

Le Plan National de Numérotation actuel du Sénégal est fermé à neuf (9) chiffres et est au format S ABPQ MCDU. Ce plan offre une capacité théorique d’un milliard de numéros.

Plan National de Numérotation (PNN) du SENEGAL

Source : ArtpArchitoip