5 ans après le lancement de ADSL au Sénégal, Internet accessible partout et pour tous

situation-internet-senegal
situation-internet-senegalLe Groupe Sonatel célèbre avec les internautes les 5 ans de l’introduction de l’ADSL au Sénégal. En effet, c’était en 2003 que cette technologie de pointe qui permet de transformer une ligne téléphonique ordinaire existante, dite analogique, en ligne de transmission de données numériques à haut débit fut introduite au Sénégal, révolutionnant les usages de l’Internet et les activités socio-économiques de notre pays.
ADSL rime avec accessibilité du client qui dispose sur une même ligne, en simultané, de son service de téléphonie traditionnelle et de l’Internet forfaitaire à haut débit et maintenant de la télévision numérique. L’internaute peut se connecter tous les jours et à toute heure sans se soucier de sa durée de connexion donc de sa facture, ce qui lui confère une plus grande liberté. A cela s’ajoutent une rapidité d’accès aux informations car le téléchargement des fichiers, avec une telle technologie, se fait de façon quasi instantanée et une meilleure qualité dans l’usage des applications multimédias.

Avec l’ADSL, certains services de l’Internet tels que la vidéo en ligne, les catalogues virtuels en 3D, la télévision, la visioconférence via Internet, le télétravail, jusqu’à son introduction peu accessibles aux sénégalais, font désormais partie de leur quotidien.

Aux entreprises, l’ADSL a permis de supprimer la distance entre les succursales, jusqu’à des collaborateurs distants et de développer de nouveaux usages dans les entreprises tels que le télétravail, l’accès aux bases de données en mobilité, ce qui leur permet d’être

Advertisement
plus compétitives et plus communicantes.

Avec cette innovation, Sonatel aura contribué, au Sénégal, entre autres, à :

* la démocratisation de l’accès à l’Internet ;
* l’émergence et le développement de PME-PMI dans les Services ;
* l’amélioration de la compétitivité des entreprises avec des offres innovantes telles que Business Everywhere qui permet d’accéder à son environnement de travail au bureau tout en étant en situation de mobilité ;
* rapprocher des familles avec le développement des appels vidéo par internet ;
* développer la formation des jeunes et des intellectuels ;
* l’accès à l’information à temps réel ;
* relever le plateau médical grâce à la mise en place de projet de télémédecine.

Cinq ans d’existence de l’ADSL ont permis au groupe Sonatel de démocratiser l’accès à l’Internet par la multiplication des points d’accès, partout sur le territoire. L’ensemble des régions, les chefs lieux de département et plusieurs Communautés rurales du Sénégal disposent de l’accès à l’ADSL avec des tarifs des plus bas du continent. Les localités ne disposant pas de l’ADSL ont accès à internet grâce à la technologie CDMA. Avec Sonatel, ce sont 100% de la population sénégalaise qui disposent d’une couverture Internet.

Les tarifs d’accès communautaire, à travers les cybercafés ont été, grâce à Sonatel, divisés par 10 en 5 ans, passant de 2000 à 200 FCfa l’heure de connection, en plus des emplois générés.

A cela s’ajoute une augmentation de la rapidité dans la connexion et le téléchargement de fichiers du fait d’un accroissement régulier de la bande passante Internet qui a été quasiment multipliée par 6 durant ces 5 ans d’existence de l’ADSL au Sénégal.  La bande passante Internet du Sénégal est portée aujourd’hui par Sonatel à 3 Gigabits par seconde contre 512 Mégabits par seconde en novembre 2004.

La bande passante est l’une des mesures déterminantes de la qualité du service Internet offert, car elle conditionne la

Advertisement
vitesse de chargement des pages notamment des serveurs basés en Europe ou aux Etats-Unis, et très concrètement, plus ce chiffre est élevé, plus confortable est votre usage de l’internet.

Aujourd’hui, le réseau Internet de Sonatel est le plus important de l’Afrique Subsaharienne, après celui de l’Afrique du Sud.

Depuis 5 ans, Sonatel n’a pas cessé d’anticiper la croissance des besoins des internautes au Sénégal, confirmant ainsi sa volonté d’accompagner les entreprises dans leur quête d’une plus grande compétitivité. Comme locomotive régionale elle a permis concomitamment aux opérateurs des pays voisins (Mali, Mauritanie, Guinée, Burkina Faso) d’utiliser le Hub de câbles sous-marins de Dakar pour lancer l’ADSL dans leur pays respectif.

Sonatel.sn 15 octobre 2008