Apple retire une application censée libérer ses utilisateurs de la «l’esclavage de l’homosexualité»

par | Mai 31, 2013 | Actualités | 0 commentaires

setting captives freeHier jeudi 30 mai, le groupe All Out (qui milite pour les droits des homosexuels,  des personnes bisexuelles et transsexuels) a obtenu gain de cause dans sa campagne contre l’application Setting Captives Free qui avait comme but de libérer n’importe qui de « l’esclavage de l’homosexualité ». Le Groupe « All Out » s’est opposé à la présence de l’application sur App Store et sur Google Play app stores.

 

C’est ainsi que Le groupe a lancé une pétition qui a eu plus de 45 000 signatures au moment de cette publication. Donc depuis hier après-midi, l’application n’est plus chargée dans l’iTunes Store, générant à place une erreur indiquant qu’il n’était pas disponible.

Apple a confirmé ce retrait auprès de MacWorld. Le discours officiel concerne une violation des règles dédiées aux développeurs d’applications. Il n’empêche qu’un employé a approuvé son arrivée sur l’App Store. Du côté de Google, l’application est toujours sur le Google Play pour Android. All Out milite également pour son retrait sur cette plate-forme.

A vrai dire, Setting Captives Free n’était pas lié à l’homosexualité dans sa globalité. Elle avait pour but de vous « libérer de vos péchés habituels ». En attendant, l’existence sur iPhone est terminée. Les notes de l’App Store étaient d’ailleurs faibles, 2 sur 5.

Articles Similaires

Dakarweb.net