sonatel6Les arnaques sur les appels téléphoniques ont coûté à la Société nationale des télécommunications (SONATEL) 200 millions de francs CFA en 2013, a révélé, jeudi à Dakar, son directeur du département Sécurité Dame Mbaye.

‘’Il y a une augmentation considérable des vols de câbles, ces dernières années. Rien qu’en 2013, nous avons perdu 27 kilomètres de câble sur notre réseau filaire’’, a déclaré M. Mbaye qui prenait part à une journée de sensibilisation sur les infractions dans le secteur des télécommunications.

A l’initiative de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP), cette manifestation est organisée en partenariat avec la Police nationale. Outre les représentants d’opérateurs de télécommunication, elle a réuni des policiers, des gendarmes, des douaniers, des magistrats et plusieurs experts en cybercriminalité entre autres acteurs.

Présentant une communication sur les vols de câbles et arnaques aux clients sur les cartes de recharge, le directeur du département de sécurité de la SONATEL a indiqué que  »les vols de câbles ont fait que des pans de réseaux filaires entiers ont disparu ».

Selon lui, les localités de Deny Birame Ndao, Seby Ponty, Wayembame, Gandoul et alentours, Dougar, Keur Moussé ainsi que des villages de certaines régions de l’intérieur ne sont plus raccordés au réseau. ‘’Après chaque réparation et remise au point, les câbles sont volés encore’’, a-t-il regretté.

Il a expliqué que les localités comme Keur Massar et Yeumbeul remportent la palme avec une récurrence de vols. Suivent ensuite Bargny, Malika, Rufisque, Sendou, Thiaroye, Grand Mbao, Boune, entres autres quartiers. ‘’Les vols sont souvent opérés les veilles de fêtes comme la Tabaski, la fin d’année ou encore le Magal de Touba’’, a ajouté Dame Mbaye.

Evoquant les causes de ce phénomène, les représentants d’opérateurs de téléphonie indexent les activités autour de la vente du cuivre et de la ferraille. ‘’Les câbles du réseau sont faits de cuivre. Généralement ceux qui ramassent les ferrailles dans les quartiers roulent souvent avec des charrettes où il y a des sacs remplis de câbles’’, a accusé Dame Mbaye.

Le représentant de SENTEL GSM a fait état de plusieurs cas de vols de câbles et de carburant dans les installations de son entreprise. Ces opérateurs, qui disent avoir saisi les autorités, demande l’interdiction des exportations de cuivre.

‘’Comment un pays qui ne produit pas de cuivre peut-il l’exporter? Les cuivres exportés sont volés de nos installations alors que nous les avons importés’’, ont martelé ces opérateurs.

Les experts de l’ARTP ont échangé avec les différents acteurs sur la problématique de ces infractions commises dans le secteur des télécommunications. Ils promettent de continuer la sensibilisation pour éradiquer le phénomène des arnaques qui impactent aussi sur le pouvoir d’achat des consommateurs et sur l’économie nationale.

Les forces de l’ordre, qui espèrent être outillées pour mieux lutter contre ces arnaques, ont assuré que des mesures vont être prises pour ‘’barrer la route aux arnaqueurs’’.

‘’Il y a une nécessaire remise à niveau de nos connaissances pour combattre cette délinquance des temps nouveaux’’, a dit Ousmane Sy, directeur adjoint de la Police nationale.

Source : Seneweb.com