numero8-tueurLe numéro de téléphone qui tue
La société de téléphonie mobile bulgare, Mobitel, a un sérieux problème avec un de ses numéros de téléphone. En effet, chaque fois que le numéro a été attribué, son propriétaire serait mort.
Le fameux numéro en question ? Le 08 88 88 88 88. Un comble lorsqu’on sait que pour les chinois, le 8 est le numéro qui porte bonheur !
Tous ses propriétaires sont morts
La première personne à laquelle le numéro a été attribué est Vladimir Grashnov, l’ex-PDG de Mobitel. En 2001, le dirigeant décède d’un cancer, à seulement 48 ans. La malédiction continue en 2003 : son deuxième possesseur, le chef de la mafia bulgare Konstantin Dimitrow, est abattu aux Pays-Bas.
Troisième victime : un obscur agent immobilier nommé Konstantin Dishliev. Cet homme, apparement impliqué dans un trafic de cocaïne a été abattu devant un restaurant en 2005.
Le numéro de téléphone suspendu et supprimé
Coïncidences ou réelle malédiction ? On le ne saura sûrement jamais puisque les autorités bulgares ont décidé de ne plus prendre de risques : la police a suspendu le numéro de téléphone le temps de son enquête.
De son côté, l’opérateur Mobitel aurait supprimé le numéro de manière définitive et n’aurait souhaité faire aucun commentaire sur cette sombre affaire…