busyinternet

Le fournisseur de connectivité mobile à très haut débit, Busy Internet Ghana, filiale du groupe télécoms Afrimax, a cédé 84,51% de son capital à la société AI Technologies, filiale du distributeur et fabricant d’appareils mobiles dubaïotes, ZFJ Investments.

Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé. Lars Stork, le président-directeur général du groupe Afrimax, a expliqué que cette cession s’inscrit « dans la stratégie de restructuration du groupe dont le but est de bâtir une entreprise 4G de nouvelle génération en Afrique », et devenir le numéro 1 sur le continent.

Pour Javed Muhammad, le président-directeur général de ZFJ Investments Dubai, l’acquisition de la majorité du capital de Busy Internet Ghana est stratégique. Selon lui, elle tombe à point nommé au regard du dynamisme de l’écosystème des télécommunications et des technologies de l’information du pays.

«Nous sommes convaincus que nous serons en mesure de fournir des produits et services haut de gamme à nos actionnaires.»

Amit Gaur, le président-directeur général d’AI Technologies, a souligné que cette acquisition permettra à la société de faire passer la popularité de la marque Busy Internet Ghana à un niveau supérieur à travers un investissement en ressources et en fonds.

Busy Internet Ghana a lancé son offre de services 4G sur le marché national en janvier 2016. La compagnie est en concurrence sur ce segment avec Surfline, Blu Communications et MTN Ghana. La filiale du groupe télécoms sud-africain est leader dans ce segment.

Agence Ecofin