Collecte et diffusion des donneés personnelles, la CDP veut faire de l’ANPELS un relais de sensibilisation

par | Nov 6, 2015 | Actualités | 0 commentaires

anpels cdpLa CDP (commission de protection des données personnelles) va signer une convention de partenariat avec l’ANPELS (association nationale de la presse en ligne du Sénégal). Une collaboration qui va permettre aux sites d’information de se mettre en conformité avec la loi n° 2008-12 du 25 janvier 2008 portant sur la protection des données à caractère personnel et d’informer les internautes de leurs droits au regard du traitement de leurs données personnelles.

En effet le traitement de l’information implique nécessairement le traitement des données personnelles. C’est pourquoi la CDP (commission de protection des données personnelles) veut impliquer d’avantage les gestionnaires de la presse en ligne dans le processus de normalisation du secteur et de prendre en compte leurs préoccupations. Une annonce faite par le président de ladite institution Mouhamadou Lo qui s’est réjouit de cette rencontre avec les acteurs de la presse en ligne, une première depuis le démarrage des activités de la CDP en 2013. A l’en croire ses propos « la CDP est disposée à accompagner l’ANPELS dans sa démarche afin qu’elle serve de relais pour sensibiliser les acteurs afin que chaque site web puisse s’identifier pour permettre aux internautes d’exercer leurs droits (le nom du directeur ou du codirecteur de la publication, la dénomination ou la raison sociale, l’adresse, le courrier et le numéro de téléphone de l’hébergeur). « Au Sénégal il n’y a pas encore de texte qui régit la presse en ligne d’où l’importance d’échanger avec les acteurs et de prendre en compte leurs préoccupations concernant la collecte et la diffusion des données personnelles » a déclaré M. Lo convaincu qu’au terme de ces échanges les acteurs seront mieux outillés dans l’exercice de leur fonction.
Alune Top, le président de l’ANPELS pense que « cette rencontre vient à son heure puisqu’elle s’inscrit dans un contexte de mondialisation marqué par la percée cyber technologique des médias, et l’ANPELS (association nationale de la presse en ligne du Sénégal) compte œuvrer dans le respect de l’éthique et de la déontologie pour le décloisonnement de l’information sous toutes ses formes, conformément à l’article 8 de notre charte fondamentale ». Poursuivant ses propos, il soutient que « les deux entités œuvrent dans le même sens s’agissant de la promotion de la qualité, l’unité et la professionnalisation des acteurs de la presse en ligne. Cela va sans doute aider au renforcement et à la mise à niveau des éditeurs et professionnels de la presse en ligne à travers des séminaires et ateliers de formations ». Par ailleurs quelques recommandations ont été évoquées au terme des cette rencontre qui s’est tenue dans les locaux de la CDP dans le but de Défendre les intérêts moraux, professionnels et économiques des acteurs de la presse en ligne et de Positionner la presse en ligne au Sénégal comme outil de développement, de promotion de la liberté d’expression et de la démocratie. Dans ce sens, la CDP prévoit des sessions de formations à l’encontre les acteurs qui sont confrontés à d’énormes difficultés dans la collecte et la diffusion des données personnelles.

Youssouf B.H SANE/ Snnews

Articles Similaires

Dakarweb.net