sonatelMonsieur Amadou Lamine Dial, Directeur de l’optimisation des ressources de l’Agence de Régulation des Télécommunications et de la Poste (ARTP), dans une interview au Journal le Populaire du Samedi 03-Dimanche 04 juillet, a affirmé, concernant le choix de Global Voice par l’ARTP que ce partenaire a « été en quelque sorte recommandé par l’opérateur dominant, la SONATEL qui, en janvier 2009, nous a écrit pour nous dire tout le bien qu’il pensait de ce partenaire avec qui il a travaillé de 2003 à 2009 ».

SONATEL voudrait apporter les précisions suivantes :

–  SONATEL travaille avec plus de 40 partenaires dans le monde pour l’acheminement du trafic international. Global Voice (GVG) en a été un de 2003 à 2009. SONATEL n’a pas renouvelé son contrat avec GVG à la fin de celui-ci en décembre 2009 ;

–  Global Voice a sollicité, en 2007 et 2009, et obtenu de SONATEL une lettre de référence sur cette activité d’échange de trafic international. Cette pratique courante dans le métier, a pour seul objectif de confirmer l’existence d’une relation commerciale normale entre deux parties ;

–  Toutefois GVG n’a pas obtenu de SONATEL qu’elle atteste de ses compétences en matière de lutte anti-fraude.

–  SONATEL n’a jamais été mêlé de près ou de loin au choix de Global Voice par l’ARTP comme partenaire technique, pour le contrôle du trafic international entrant au Sénégal, et n’a jamais adressé un courrier dans ce sens à l’ARTP en janvier 2009.

Dakar, mardi 06 juillet 2010

Sonatel

Source : Osiris.sn