Les responsables d’Océan FM annoncent une plainte contre certains travailleurs

par | Oct 9, 2010 | Actualités | 0 commentaires

ocean-fmDakar, 8 oct (APS) –  Me Khassimou Touré, l’avocat du groupe Présence Médias, promoteur de la radio privée Océan FM, a annoncé vendredi à Dakar, qu’il avait reçu mandat pour porter plainte contre des travailleurs de cette station privée pour rupture abusive de contrat et diffamation.

‘’Les travailleurs ont abandonné leur poste, ce qui équivaut à une démission qui ne donne droit à aucune réparation. Pour rupture abusive de contrat et diffamation, j’ai reçu l’instruction de porter plainte’’, a déclaré l’avocat au cours d’un point de presse faisant suite à la dernière sortie du Syndicat des professionnels de l’information et de la communication au Sénégal (SYNPICS) axée notamment sur la situation des travailleurs de cette entreprise.

Selon Me Khassimou Touré, ‘’les travailleurs ont déclenché une grève illicite, car n’ayant pas déposé un préavis de grève. Au même moment, certains travaillent dans d’autres organes, alors qu’ils sont toujours sous contrat avec Océan FM’’.

‘’D’honnêtes citoyens ont été diffamés et calomniés. Nous sommes dans un Etat de droit qui ne s’accorde pas avec une certaine déviance’’, a-t-il estimé, soulignant que Mbackiou Faye, le responsable de ce groupe de presse, ‘’a été jeté en pâture, on l’a traîné dans la boue’’.

Il a annoncé qu’une citation directe sera adressée au tribunal de Dakar et une plainte sera déposée devant le procureur. ‘’On a des pièces à convictions composées de bandes sonores, de banderoles entre autres. Nous allons utiliser toutes les voies que la loi met à notre disposition’’, a-t-il ajouté.

Me Khassimou Touré a dénoncé l’attitude du Syndicat des Professionnels de l’Information et de la Communication (SYNPICS), assimilée à un manque d’éthique et de déontologie. ‘’Le SYNPICS devait se rapprocher de la direction de la radio pour avoir sa version des faits’’, selon lui.

‘’Rien n’a évolué concernant la situation des travailleurs de la radio Océan FM’’ qui est en proie depuis quelques mois à des problèmes de fonctionnement, a dénoncé Ahmadou Diallo, secrétaire général de la section SYPICS de cette station privée, récemment au cours d’une conférence de presse.

‘’Au contraire, elle a empiré. Les programmes de la radio sont à l’arrêt et les promoteurs doivent aux travailleurs, à ce jour, quatre mois d’arriérés de salaires’’, a-t-il ajouté au cours de cette rencontre avec la presse axée sur la situation des travailleurs d’Océan Fm et du quotidien Le Matin.

Les responsables d’Océan FM ‘’ont non seulement porté atteinte à notre dignité, mais ont aussi osé nous interdire l’accès aux locaux de la radio’’, en changeant ‘’toutes les serrures des portes, ce qui fait que nos assemblées générales se tiennent maintenant devant les locaux de la radio’’, a souligné le délégué des travailleurs.

Pour percevoir leurs salaires, a fait savoir M. Diallo, ‘’une procédure judiciaire a été enclenchée avec l’appui du bureau national exécutif du SYNPICS’’. ‘’Il est prévu d’autres actions pour contraindre le président du Sénat (promoteur de la radio), par ailleurs deuxième personnalité de l’Etat Pape Diop, et Mbackiou Faye (le responsable de la station) à nous payer nos salaires’’, a-t-il poursuivi.

EMT/JMS/BK

Source : Aps

Articles Similaires

Dakarweb.net