ministere-santeLe ministre de la Santé et de la Prévention, Modou Diagne Fada, a officiellement procédé mardi au lancement du nouveau site Internet de son département, souhaitant qu’il soit un fleuron de la communication, pour ainsi améliorer les relations triangulaires entre prestataires, bénéficiaires et partenaires.

‘’Le site Internet était le chaînon manquant de notre stratégie de communication tant interne qu’externe’’, a notamment rappelé M. Diagne lors de la cérémonie, en présence de personnalités de divers horizons.

A cet effet, il a assuré que ses services seront toujours à l’écoute des usagers de ce site pour l’amélioration continue de l’accessibilité des informations relatives aux activités du ministère de la Santé.

L’objectif final recherché, a-t-il rappelé, était d’impliquer tous les citoyens dans l’élaboration, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation de la politique sanitaire du Sénégal.

Ainsi, toutes les manifestations et les appels d’offres seront désormais publiés sur ce portail, avec une possibilité de réservation et d’inscription en ligne, a-t-il indiqué.

Pour le secteur de la santé, a-t-il dit, la bonne circulation de l’information entre les prestataires et les bénéficiaires s’avère indispensable pour une meilleure prise en charge de la santé de la population.

‘’Comme vous le savez sans doute, le développement d’Internet dans le domaine de la santé et des soins touche de plus en plus largement, entre autres applications, les usagers qui cherchent des informations et les médecins qui les leur fournissent’’, a souligné M. Diagne.

Selon lui, le web pose des interrogations spécifiques, en raison de l’aspect ‘’protéiforme’’ des informations que l’on y trouve, dont la pertinence ou la fiabilité sont parfois incertaines ou incontrôlables, et de l’anonymat relatif des sources que ce média offre.

‘’Notre site répond au souci de mettre à la disposition des populations, des professionnels de la santé et des partenaires au développement, une source d’informations fiable sur Internet’’, a rassuré le ministre de la Santé.

Ce site, a-t-il précisé, est un portail qui aide à informer l’ensemble des utilisateurs sur les activités réalisées par chaque structure aussi bien centrale que régionale, et sur les politiques et programmes nationaux de santé.

De même, Modou Diagne Fada a assuré que toutes les dispositions ont été prises pour une alimentation régulière et pour proposer des rubriques d’informations et d’échanges interactives et dynamiques.

Quant à la ministre en charge des Technologies de l’information et de la communication, Fatou Blondin Ndiaye Diop qui co-présidait la cérémonie, la conception ou le relookage de ce site constituent une avancée significative dans la mesure où, au-delà d’être une vitrine, il permet en amont de faire un travail de prévention pour les usagers.

C’est une ’’complétude’’ des missions en direction de tous les ministères, s’est-elle félicitée, soulignant que ce site doit être porteur d’informations susceptibles de retenir l’attention des visiteurs.

La représentante de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), Dr Alimata Jeanne Diarra-Nama, après s’être réjouie du redimensionnement du site, a indiqué qu’il est riche en information aussi bien sur les actes posés par le ministère, que par ses partenaires qui sont soucieux de ses performances.

Avec ce nouveau visage, le site du ministère de la Santé et de la Prévention est devenu un ‘’puissant’’ outil de communication et de plaidoyer, a-t-elle souligné.

Source : APS, 24 août 2010