Rapport de Développement Durable et de Responsabilité Sociale 2013 d’Ericsson : plus de 500 000 personnes connectés dans 12 pays d’Afrique dont le Sénégal

ericsson-rapport-2013

ericsson-rapport-2013Ericsson (NASDAQ : ERIC) a publié son 21e Rapport de Développement durable et de Responsabilité Sociale d’Entreprise qui résume ses performances en 2013. Parmi les faits marquants : une approche consolidée de la responsabilité dans les affaires, qui inclut des processus réglementaires rigoureux, des solutions d’efficacité énergétique sur la gamme des produits de l’entreprise ; et une portée plus grande dans la fourniture de l’accès à la communication pour tous, y compris les réfugiés et les étudiants dans des zones reculées.

En tant que partenaire leader des télécoms dans le projet des Villages du Millénaire, Ericsson a initié un engagement à long terme pour démontrer que la connexion pouvait jouer un rôle décisif dans la lutte contre la pauvreté en Afrique. Depuis son adhésion à l’initiative en 2007, la connexion mobile a été apportée à plus de 500 000 personnes dans 12 pays à travers l’Afrique subsaharienne, améliorant l’accès à l’éducation à la santé et renforçant les moyens de subsistance, entre autres avantages.
Hans Vestberg, P-dg d’Ericsson, a déclaré : « le développement durable est de plus en plus intégré dans notre stratégie d’entreprise. Je crois fermement que notre engagement en faveur du développement  durable et de la responsabilité d’entreprise améliore notre compétitivité, et les mesures que nous prenons aujourd’hui nous apporteront des résultats commerciaux positifs dans l’avenir ».
Du point de vue de la responsabilité d’entreprise, Ericsson est le premier de l’industrie à procéder à une évaluation de l’impact des droits de l’homme en conformité avec les nouveaux Principes directeurs des Nations Unies relatifs aux entreprises et aux droits de l’homme. L’évaluation en Birmanie a entraîné des résultats dans les zones d’action prioritaire, mais a également contribué à créer une fondation solide qui est maintenant opérationnelle avec les contrats remportés récemment dans le pays.

À la lumière des récents développements internationaux liés à l’Iran, Ericsson a décidé de ne pas se retirer des affaires dans ce pays. L’intention de l’entreprise est de s’engager auprès des clients existants tout en évaluant la situation des droits de l’homme. Le Conseil de Conformité des Ventes a décidé de procéder à une nouvelle évaluation de l’impact des droits de l’homme basée sur ces fondements.
L’accent mis sur la conduite des affaires de façon responsable intègre toute la chaîne de valeurs. Cela commence par la chaîne d’approvisionnement et s’étend à travers les propres activités d’Ericsson, y compris le processus de vente, dans lequel le conseil de conformité des ventes a examiné plus de 200 cas en 2013.
Le programme anti-corruption est au point et quelque 85 000 employés ont suivi une formation décrivant les politiques et les normes de l’entreprise.
 « Ce domaine a une importance grandissante au niveau de tous nos interlocuteurs et nous sommes déterminés à bâtir des fondations solides pour la responsabilité sociale au sein de l’entreprise. Cela ne veut pas dire que des incidents ne peuvent pas se produire mais plutôt que lorsqu’ils se produisent, nous avons des processus opérationnels solides pour y faire face », a affirmé Elaine Weidman-Grunewald, responsable du Développement durable et de la Responsabilité sociale d’entreprise.
Dans le domaine de l’énergie et du développement, Ericsson a enregistré des améliorations dans ses propres activités et ses produits d’opérations. Ericsson s’est fixé comme objectif de réduire de 30 % ses émissions de CO2 par employé d’ici 2017. La réduction totale pour l’année 2013 a été de 10 %.
Parmi les exemples, on peut citer la solution de couverture Psi, introduite l’année dernière, et le Radio Dot System. La solution de couverture Psi utilise une seule unité de radio pour fournir la même couverture 3G qu’une station de base ordinaire équipée de trois unités radio. La solution de couverture Psi a été déployée dans onze marchés en 2013 et il a été prouvé qu’elle réduit la consommation d’énergie de 40 %. Le Radio Dot System, qui a révolutionné la couverture en intérieur, réduit les besoins en énergie de 50 % comparé au traditionnel système d’antenne partagé (DAS) et il prolonge la vie des batteries des dispositifs d’utilisateur final utilisés dans les environnements d’entreprise.
Les programmes de la « Technologie au service du Bien », qui visent à accroître l’accès et à réduire les coûts de communication, ont enregistré de réels progrès en 2013.
Le programme « Connect to Learn » connaît une croissance régulière et a bénéficié à 40 000 étudiants dans 14 pays. En 2013, Ericsson s’est attelé à mettre en place des critères pour en mesurer l’impact et a publié le rapport intitulé Les TIC dans l’Education.
Selon Fredrik Jejdling, responsable d’Ericsson pour l’Afrique sub-saharienne, « l’éducation est un pilier dans la réduction de la pauvreté, elle contribue au développement et à l’amélioration des conditions de vie. En déployant des solutions mobiles à haut débit ou cloud, combinées à des formations pratiques dans les TIC, les étudiants du Ghana, de la Tanzanie, du Kenya, de l’Ouganda, du Malawi, du Sénégal, ainsi que ceux de l’Ethiopie et du Rwanda ont pu avoir accès à des ressources pédagogiques de qualité rendues possibles par nos solutions sur le cloud ».
Un autre programme vise à apporter de l’assistance dans la crise mondiale concernant les réfugiés, qui touche 42 millions de personnes, selon l’agence des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR). A la fin de 2013, il y avait 250 000 personnes inscrites sur la plateforme mobile « Réfugiés Unis » qui aide les réfugiés à chercher et à se retrouver entre eux. En réponse à la présente crise humanitaire en Syrie et dans les pays voisins, Ericsson a récemment annoncé le lancement du service conjointement avec trois opérateurs de téléphonie mobile, Zain en Jordanie, Avea en Turquie, et Asiacell en Iraq.  
Durant l’année, Ericsson, Facebook et un certain nombre de géants de la technologie ont fait un pas de plus dans la matérialisation des bénéfices de la communication mobile en annonçant une initiative mondiale dénommée Internet.org.
Ericsson s’est fixé comme objectif de toucher directement 2,5 millions de personnes à travers des initiatives dans le cadre du programme « La Technologie au Service du Bien » d’ici 2016.
Madame Weidman-Grunewald conclut : « En fin de compte, un rapport sur le développement durable n’est qu’un aperçu de la performance. Il n’est rien sans les personnes, les processus et la gouvernance qui sont derrière. La construction de programmes solides dans tous les domaines du développement durable et de la responsabilité sociale, a été pour nous une grande préoccupation durant l’année 2013 ».