Actualités Réseaux mobiles : la norme CDMA d'Expresso face au...

Réseaux mobiles : la norme CDMA d’Expresso face au Gsm de Tigo et d’Orange – adslsenegal.com

-

- Advertisment -

expresso senegal

Derrière les lancements commerciaux d’expresso Sénégal, a lieu une autre bataille, qui est Celle des normes. La sudatel s’est installé directement avec un réseau 3G qui propose d’atteindre des débits supérieurs à 144 kbit/s.

Ce qui ouvre ainsi la porte à des usages multimédias tels que la transmission de vidéo, la visio-conférence ou l’accès à internet haut débit.

Mais pour mettre en place un réseau 3G, les opérateurs doivent choisir entre la norme CDMA (code division multiple access) qui est americain, la norme UMTS (successeur du GSM) qui elle est européenne et la dernière arrivée la norme TD-SCDMA devellopée par la Chine.

Les technologies de transmission par ondes radio répondent à plusieurs critères :

* le débit,
* la fiabilité et la qualité de la communication,
* le pouvoir de pénétration des ondes dans les bâtiments,
* le prix, le poids et la consommation électrique des téléphones,
* le coût de l’infrastructure de l’opérateur.

Le choix d’une norme correspond donc à un compromis entre performances et possibilité de mise sur le marché à un prix acceptable.

GSM, 2G

Le GSM (Global System for Mobile) correspond à la norme actuelle des téléphones mobiles créée début 1990.
Le territoire est divisé en cellules de quelques centaines de mètres, chacune desservie par un émetteur à faible portée, la station. La technologie de transmission est TDMA.
A l’origine, le GSM utilisait uniquement la bande de fréquence de 900 MHz. Elle a été étendue à celle de 1800 MHz et à la norme d’origine britannique DCS 1800 (Digital Cellular System).
Le GSM, concurrent du CDMA, est employé en Europe, Amérique latine, Moyen-Orient et Chine, par 1,2 milliard d’utilisateurs.
La famille GSM inclut le GPRS (General Packet Radio Services), EDGE (Enhanced Data for GSM Evolution) et le 3GSM.
On parle aussi de 2G (téléphonie mobile de 2e Génération), qui correspond au passage pour la téléphonie mobile de la transmission analogique (les gros téléphones embarqués dans les voitures) à la transmission numérique (et à l’apparition des téléphones portables).

GPRS, 2,5G

Le GPRS (General Packet Radio Service) est une version améliorée de la norme GSM. La voix est acheminée de manière identique au GSM classique, mais les données sont transférées par paquets, 3 fois plus vite. Le point fort du GPRS est la compatibilité globale avec l’ancien réseau GSM.
L’arrivée de l’UMTS se faisant décidément attendre, le GPRS est vu comme une étape transitoire et a été baptisé 2,5G.
EDGE, 2,75G

EDGE (Enhanced Data rate for GSM Evolution) est aussi une version améliorée de GSM. C’est une autre étape économique vers des débits plus élevés (c’est pourquoi on le surnomme 2,75G).
Son débit théorique est de 250 kBps. Il est normalisé par l’ETSI.
Son débit réel important en upload (de l’utilisateur vers Internet), supérieur à l’UMTS-R99, le rend intéressant pour les transferts de données. En download, par contre, EDGE ne soutient pas la comparaison avec UMTS-R99 et encore moins avec HSPDA, plus efficaces pour les futures diffusions de contenu.

UMTS, 3G

Avec 2 ans de retard sur le tableau prévisionnel, la 3G, téléphonie de 3e génération, est enfin disponible.
La 3G doit apporter des débits beaucoup plus importants, désormais souhaitables pour :

* la consultation de pages web sur les terminaux téléphoniques portables,
* la visiophonie,
* le transfert de données vers les ordinateurs et PDA.

En Europe, le 3GPP (3d Generation Partnership Project) a choisi la norme UMTS W-CDMA qui utilise des fréquences entre 1900 et 2200 MHz et autorise des vitesses supérieures à 1 Mbit/s (elles devraient être plafonnées à 128 kbps en émission et 384 kbps en réception.
Malheureusement plusieurs détails ont freiné et freinent encore le développement de l’UMTS :

* l’obligation d’achat d’une licence auprès de l’Etat pour chaque opérateur (plusieurs milliards d’euros),
* le coût d’installation très élevé de la nouvelle infrastructure (alors que GPRS et EDGE ne nécessitent que l’adaptation des infrastructures existantes),
* le décollage lent du parc de terminaux compatibles UMTS (lié, il est vrai, à la faiblesse de l’offre).

La version actuelle est UMTS-R99 (Release 99). L’UMTS HSPDA devrait lui succéder.
(Source : www.guideinformatique.com )

la norme CDMA

Dans le domaine des télécommunications, Code division multiple access (CDMA), en français Accès multiple par répartition en code (AMRC), est un système de codage des transmissions, basé sur la technique d’étalement de spectre. Il permet à plusieurs liaisons numériques d’utiliser simultanément la même fréquence porteuse. Il est appliqué dans les réseaux de téléphonie mobile dans le segment d’accès radio, par plus de 275 opérateurs dans le monde surtout en Asie et en Amérique du nord et depuis quelques années au Cameroun et maintenant au Sénégal. Il est aussi utilisé dans les télécommunications spatiales, militaires essentiellement, et dans les systèmes de navigation par satellites comme le GPS, Glonass ou Galileo. Dans le domaine des services mobiles, tous les déploiements CDMA en cours au niveau international utilisent la variante « troisième génération » (3G) de la norme, connue sous le nom de CDMA 2000. Celle-ci permet aux opérateurs de proposer à leurs abonnés notamment des services d’accès à l’internet à haut débit via la technologie Evolution-Data Optimized (EV-DO). À la fin de 2007, avec 3,1 milliards d’abonnés à l’échelle mondiale (contre seulement 431 millions d’abonnés CDMA), la technologie GSM est dominante sur le marché des services de base 2G/2.5G. En revanche la technologie CDMA 2000 continue d’être la technologie de services mobiles 3G la plus déployée avec une part de marché d’environ 70 % (contre 29 % pour l’UMTS/W-CDMA/HSDPA).(source : wikipedia )

La technologie CDMA a été inventée par le groupe américain Qualcomm, qui est le principal fournisseur mondial de composants pour réseaux et combinés.

Le TD-SCDMA

Cette technologie a été ratifiée en mai 2000 par l’Union internationale des télécommunications (UIT). Mais elle a connu depuis quelques ratés techniques qui ont retardé son émergence prévue en 2004, puis reportée en 2005. Elle se distingue principalement des autres normes 3G (le W-CDMA à la base de l’UMTS européen et le CDMA 2000 américain) en utilisant la même fréquence pour l’émission et la réception de données (selon le principe du Time Division Duplex – TDD). (source : zdnet.fr )

L’Asie, marché le plus dynamique pour la téléphonie mobile, a majoritairement adopté la norme d’origine américaine en matière de 3G. Seule exception, la Chine dont la croissance exponentielle nourrit les ambitions. L’empire du milieu a en effet décidé depuis peu de rentrer dans le jeu des normes, en développant sa propre technologie. Le TD-SCDMA est donc appelé à régner dans un premier temps en Chine, mais peut-être également au-delà. En 2009, l’IDC prévoit en effet que la Chine sera le premier marché 3G de la planète avec près de 98 millions d’abonnés. Toutes ces normes ont été reconnues par l’UIT (Union Internationale des Télécommunications), l’organisme international qui gère les réseaux mobiles. (source : journal du net)

Article précédentLes Services Utiles
Article suivantBonnet musical

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Latest news

Pourquoi l’utiliser le bitcoin?

Bitcoin est une monnaie électronique p2p supérieure à celle des anciens systèmes en raison de l'autonomie monétaire qu'il apporte...

Qu’est-ce que Bitcoin?

Bitcoin est une technologie pair à pair fonctionnant sans autorité centrale. La gestion des transactions et la création de...

Le Bénin est officiellement entré dans la zone « free-roaming » d’Afrique de l’Ouest le 1er mars 2018

Depuis le 1er mars 2018, les Béninois peuvent communiquer à moindre coût vers plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest....

Le nouveau Facebook va-t-il tuer certains médias ?

      Médias : le nouveau fil d’actualité Facebook fait une première victime Un média américain dont...
- Advertisement -

Ecobank et Zenith Bank associés à Mastercard et Facebook pour généraliser les paiements électroniques pour des PME africaines

Les groupes bancaires Ecobank et Zenith Bank sont associés à la première phase pilote, d'un projet conjointement mené...

Coupe du monde de football 2018 : Digital Virgo acquiert les droits exclusifs d’exploitation sur mobile du contenu vidéo, en Afrique francophone

Actuellement présente au Mobile world congress, à Barcelone, Digital Virgo, une entreprise française spécialisée dans le marketing digital,...

Must read

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you