sonatel6(Agence Ecofin) – D’après le journal Sud Quotidien, le directeur général du groupe Sonatel devrait annoncer l’entrée de la norme téléphonie de 4ème génération au Sénégal ce jeudi 10 octobre 2013. Caractérisant le « très haut débit », la 4G se traduit par des transmissions de données à des débits supérieurs à 100 Mb/s, voire supérieurs à 1 Gb/s.

 

La 4G, c’est la possibilité de communiquer par voix sur IP, c’est un débit (montant et descendant) plus rapide, une meilleure interactivité et une meilleure efficacité spectrale permettant à l’opérateur de couvrir une plus grande densité de population tout en exploitant une bande de fréquence identique à la 3G. Bref, la 4G c’est une amélioration considérable de la qualité des communications dans le pays.

Face à une telle annonce, les associations de consommateurs s’interrogent sur la capacité qu’aura la Sonatel à assurer ce service qui requiert une grande compétence. Leurs craintes se basent sur la qualité de service 3G qui est souvent jugée médiocre avec une couverture incomplète du territoire national.