sonatel3Le gouvernement sénégalais ayant, par décret, augmenté le prix des appels internationaux entrants à compter du 1er août, l’opérateur Sonatel, filiale de France Télécom, a déposé devant la Cour suprême du Sénégal un recours en vue de l’annulation dudit décret. Il s’était jusque-là borné à faire monter au front les syndicats et à rallier l’opposition à sa cause. La balle est désormais dans le camp du président Wade, qui devra répondre à la requête dans un délai maximum de deux mois.
Source : Jeune Afrique via Seneweb.com