en-greveLes communications entrantes comme sortantes ont été grandement perturbées ce jeudi au Sénégal. Il était difficile pour les Sénégalais de la Diaspora d’entrer en contact avec leurs familles. Les liaisons Internet ont aussi été perturbées, entravant du même coup la circulation de l’information et les échanges sur beaucoup de portails Internet.
Aucune raison n’a pour l’instant été avancée, mais il s’agirait d’un mouvement d’humeur des employés de la société de télécommunications Sonatel, en guerre contre l’Etat du Sénégal concernant la hausse du coût des appels internationaux entrant.

Les syndicalistes de la Sonatel s’opposent à l’arrivée d’un opérateur, Global Voice, qui doit contrôler les flux entrant, pour toucher en contrepartie la moitié des recettes engrangées. Selon les syndicalistes, ce décret signe à long terme la mort de leur société, un des fleurons de l’économie sénégalaise, grande pourvoyeuse de recettes pour l’Etat du Sénégal. Les experts de la Sonatel estiment que ce contrôle peut être effectué par l’Etat ou la Sonatel, alors que Global Voice doit engranger environ 2,5 milliards de francs Cfa par mois. L’Etat du Sénégal souhaite malgré tout mettre en œuvre le contrat avec Global Voice, quitte à contraindre la Sonatel, avait déclaré le directeur de l’Agence de régulations des télécommunications et des Postes, Ndongo Diaw. Le mouvement d’humeur devrait durer jusqu’en fin de semaine, selon différentes sources jointes par

Source : Seneweb